Philippe Gerin

Désireux de changer d’activité et de vivre de sa passion, le vin, Philippe passe de la gestion de patrimoine à la reprise de La Bouteillerie en 1998.

C’est par le hasard des rencontres, qu’il prend la succession de Christian Desnoues qui cherche à vendre la Bouteillerie, magasin qu’il exploite depuis 1986.

Philippe déménage alors le magasin qui se situe dès lors dans la rue principale.

 

Depuis bientôt 15 ans, il exerce comme il aime à le dire un métier drôle, dans un environnement passionnant, avec des gens qui viennent se faire plaisir, faire des cadeaux…

 

S'il était ?

Un rouge : Trévallon 1990

Un pétillant : Jacques Selosse substances

Un blanc : Pouilly Fuissé de Guffens

Un terroir : Les Grandes Places en Côte-Rotie

Un millésime : 1998 début à Condrieu

Un accessoire : le verre à dégustation

Un cépage : pinot

Un mot pour décrire le vin : finesse

 

Norbert Paglia

Norbert a rencontré Philippe en 2003 en tant que prestataire informatique.

Il a suivi les différentes étapes du dévelloppement de La Bouteillerie.

Il alimente en photos et commentaires le site mais n'hésite pas à donner un coup de main en boutique quand il s'agit de whisky.

 

Mais dressons lui son portrait non pas côté vin mais plutôt côté whisky :

 

S'il était ?

Un whisky : Ardbeg

Un mousseux : Furdyna (beaucoup de bons souvenirs, n'est-ce pas Olivier)

Un terroir : Islay

Un millésime : plutôt un 10 ans d'âge

Un accessoire : un Dram (verre ou coupelle pour goûter le whisky)

Un cépage : L'Orge

Un mot pour décrire le whisky : Tourbe

Un souvenir de dégustation : Récemment il a eut l'occasion de goûter à l'Octomore (le whisky réputé le plus tourbé au monde)